Les faits saillants de Steve

Nous avons été occupés à établir une équipe fructueuse, à mettre sur pied une vision, à intégrer notre identité en tant que mouvement. Nous avons centré nos divisions pour mieux servir nos Églises et nos donateurs, renforcé nos partenariats régionaux et établi des alliances nouvelles tout en prêtant l’oreille à ce que nos dirigeants avaient à dire. Voici quelques-unes des choses pour lesquelles je suis particulièrement reconnaissant, qui sont survenues au cours des cinq dernières années :

  • Le formidable personnel du National auprès duquel je sers le Seigneur. J’ai appris que l’une de mes tâches les plus importantes consiste à découvrir les personnes appropriées, leur procurant la documentation adéquate et me portant à la défense de leurs rêves et leurs initiatives « missionnels ».
  • J’ai consacré les trois premières années à la rédaction des documents d’orientation stratégique de chacun de nos départements et ministères du National. Ces documents présentent avec limpidité la raison d’être et le point de mire de nos ministères qui soutiennent nos Églises.
  • La création du document d’orientation Nous sommes le Fellowship a nécessité le concours de centaines de dirigeants du Fellowship pendant trois années, de 2012 à 2015. Ce document a contribué à répondre à certaines questions liées à notre identité comme « Qui sommes-nous ? ». De même, notre plan stratégique « 20/20 d’ici 2020 » (2016 à 2020) a contribué à préciser notre mandat de mission national : « ce que nous accomplissons ».
  • Je crois que la question sur le baptême et l’acceptation des membres (2014-2017) a constitué une autre question identitaire abordée de manière saine.
  • Ce fut particulièrement gratifiant de voir des Églises parvenir à la santé au moyen de consultations et d’assister à la fondation de plus de quarante implantations d’Églises au cours des cinq ou six dernières années.
  • Observer le renforcement de nos régions au cours des cinq dernières années et les voir servir plus efficacement nos Églises locales a constitué une autre raison de se réjouir.
  • L’explicitation de la vision au sein de nos divisions du National a suscité l’essor du recrutement que nous connaissons à l’heure actuelle. Quelle récompense ! Nous voyons davantage de nominations missionnaires et au sein de l’Aumônerie que par les années précédentes.
  • Le virage de la vision de notre division du Fellowship à l’étranger qui consiste à s’investir dans les mouvements de formation de disciples dans le monde signifie que des jours formidables nous attendent.
  • Le réaménagement de notre division de l’Aumônerie et être témoin d’une augmentation de 100 % de nouveaux aumôniers en trois ans, de 2014 à 2017.
  • Le retrait de l’Oeuvre française du Fellowship en 2014 et la mise sur pied d’une nouvelle orientation du ministère francophone. Ce fut une tâche difficile, mais nous avons connu 108 partenariats s’établir entre les Églises anglophones et les donateurs avec les implantations d’Églises francophones en deux ans, de 2015 à 2017.
  • La mise sur pied de notre ministère d’AIDE en tant que division autonome en 2015, étant donné la passion grandissante de nos Églises pour le secours humanitaire, le développement et les questions liées à la justice. En effet, nous avons découvert l’accueil sensationnel des appels à l’AIDE récents ainsi que l’augmentation de la participation directe des Églises dans les projets outre-mer.
  • La mise sur pied de la Fondation en 2015, rêve devenu réalité, auquel la famille du Fellowship a réagi de manière admirable.

Chaque année, j’ai repéré un verset particulier accompagné d’un thème pour notre famille du Fellowship. Les voici, dans l’ordre :

  • 2012 : l’espoir, Romains 15.13
  • 2013 : la foi, 2 Corinthiens 5.7
  • 2014 : l’amour, Jean 13.35
  • 2015 : la proximité, Luc 19.10
  • 2016 : la consécration, Tite 2.12
  • 2017 : la formation de disciples Colossiens 2.7
  • 2018 : la prière, Romains 12.12

De diverses manières, nous les avons recherchés et avons été témoins de la fidélité et des fruits de Dieu de manière indéfectible. Je prie et j’espère que dans les années qui viennent, nos Églises connaîtront les nombreux fruits évoqués par Jésus dans Jean 15.

Steve Jones, président du Fellowship

Communiquez avec Steve Jones.