Historique du ministère auprès des francophones

L’œuvre française du Fellowship a vu le jour en 1958, lors des années de persécution au Québec, lorsque ceux qui faisaient du prosélytisme étaient passibles de prison pour leur « crime ».

Des centaines d’Églises et de personnes à l’échelle du Canada ont ainsi commencé à soutenir dans la prière l’œuvre au Québec et c’est ainsi que des choses passionnantes sont survenues. Ils ont également commencé à le soutenir financièrement et ont envoyé des ouvriers pour former les nouveaux croyants en tant que disciples et pour favoriser le rayonnement des Églises.

C’est ainsi qu’en 1971, la région de l’AÉBÉQ, l’Association d’Églises Baptistes Évangéliques au Québec, a vu le jour, forte de dix-sept Églises francophones. Depuis lors, plus de 84 Églises ont été mises sur pied et la direction pastorale Canadienne française a été soutenue et formée adéquatement par le séminaire fondé sur l’Église locale, SEMBEQ. Aujourd’hui, entre 8 000 et 9 000 croyants adorent le Seigneur chaque dimanche dans les Églises de l’AÉBÉQ.

Certes, nous louons Dieu pour l’œuvre qu’il a accomplie dans cette région de notre pays. Cependant, il reste encore beaucoup de travail à effectuer. En effet, six millions de francophones au Québec ainsi que plus de 800 000 francophones hors Québec : dont 488 000 en Ontario, 233 000 au Nouveau-Brunswick, 100 000 au Manitoba demeurent non atteints par l’Évangile.

En 2014, en reconnaissance de la maturité croissante de notre région de l’AÉBÉQ, un nouveau modèle pour atteindre les francophones au Canada a été inauguré. Ce dernier continuait de se centrer sur le fait fondamental que le Québec, ainsi que quelques regroupements de francophones répartis au Canada composent un champ missionnaire aux besoins spirituels immenses. Il encourageait de plus, les Églises du Fellowship ainsi que les donateurs particuliers de partout au Canada à s’investir dans des relations collaboratives avec des implantations d’Églises francophones par des partenariats stratégiques.

Plus de cent partenariats ont ainsi été créés entre les Églises du Fellowship de régions de partout au Canada avec les implantations d’Églises francophones. Par la prière mutuelle, les uns pour les autres, les équipes de travail et le partage d’outils, Dieu accomplit une œuvre formidable !