Appels à l'AIDE

COVID — Au Liban : au Cedar Home
Au Liban

COVID — Au Liban : au Cedar Home

PROJET № 3015

L’exercice d’un ministère auprès des jeunes filles du Cedar Home

Le besoin

Depuis 1950, à Beyrouth au Liban, les responsables du Cedar Home dirigent un programme d’internat pour orphelines et filles démunies. La menace de la COVID-19 a entraîné la suspension de tous les programmes d’internat décrétée par le gouvernement libanais. Les enfants ont donc été renvoyées à la maison. Certaines pensionnaires du Cedar Home n’avaient aucun lieu où aller et ont dû être placées en foyers d’accueil. Celles qui le pouvaient sont retournées auprès de leur famille. La crise économique et la montée du coût de la vie au Liban rendaient difficile l’achat de nourriture et de médicaments avant la pandémie. Ce qui constitue un véritable défi pour les familles de réfugiés et celles qui sont démunies, qui peinent à subvenir à leurs besoins, comme celles des filles du Cedar Home.

Le ministère

Depuis la mise sur pied du programme d’internat du Cedar Home, c’est la première fois qu’aucune fille n’y réside. Pendant le reste de l’année scolaire, pour assurer le maintien du soutien des filles, les cours sont donnés en ligne. Karim et Rita Anayssi, missionnaires au Fellowship à l’étranger, ont également démarré la distribution de nourriture et de médicaments toutes les deux semaines. Ce qui leur permet de s’assurer du bien-être des filles et de les encourager pendant ce confinement.

Projets d’avenir

Les Anayssi et le personnel du Cedar Home ont hâte au retour des filles dans cet établissement, aussitôt qu’il sera sécuritaire de les accueillir. En attendant, la distribution de la nourriture et des médicaments se poursuivra tant que ce besoin s’en fera sentir.

Les sommes recueillies serviront à l’achat de nourriture et de médicaments distribués une fois toutes les deux semaines aux filles du Cedar Home et à leurs familles.

RECUEILLI : 28 088,00 $