La cessation d'emploi

Les contributions faites par  l’Église en votre nom  vous sont attribuées immédiatement. Donc, lorsque votre emploi cesse, tous les fonds de votre compte vous appartiennent.

Lors de votre cessation d’ emploi, vous avez donc plusieurs options :

(a)  Vous pouvez choisir de laisser la somme de vos contributions obligatoires et celles de l’Église dans le régime pour que cet argent s’accroisse jusqu’à votre retraite. À ce moment-là, ces argents seraient convertis en une pension payable à vie.

(b) Vous pouvez choisir de transférer la somme de vos contributions et celles de votreemployeur à un autre régime de pension ou à un REER. Un tel transfert serait soumis à toute loi ou règlement gouvernementale pouvant  s’y appliquer.

Si vous avez effectué des contributions volontaires au régime, la somme de ces contributions peut être prise sous forme de rente à capital réservé, laissée dans le régime pour que cet argent continue de s’accroître jusqu’à la retraite comme dans (a) ou transférée dans  un autre régime comme dans (b) quel que soit votreâge, le nombre de vos années de service auprès de votrel’employeur ou le nombre d’années où vous avez contribuéau régime.

Selon votre âge, du nombre d’années auquelles vous participez au régime, et la période de votre participation, une partie de vos contributions (excédant aux contributions volontaires ci-dessus mentionnées) pourrait être disponible pour un retrait.. La Financière Sun Life spécifiera  ces montants, si cette possibilité s’applique dans votre cas.

Le capital-décès avant la retraite

Si vous mouriez avant de prendre votre retraite, votre bénéficiaire recevrait une prestation en espèces égale à la valeur totale de votre compte. Si la prestation décrite ci-dessus est d’au moins 1 000  $ et que le bénéficiaire est votre époux (se), la prestation peut être convertie dans une prestation de pension immédiate ou différée.

Vous pouvez nommer un bénéficiaire qui recevra n’importe quel montant payable d’après le régime à votre décès et vous pouvez changer le bénéficiaire à n’importe quel moment. en conformité à la Loi. Si aucun  bénéficiaire n’est  nommé, les fonds seront payés à  votre succession.