À propos

Selon un sondage de 2006 de Statistique Canada, les francophones, ceux et celles qui ont indiqué que le français était leur langue maternelle, composent plus de 22 % de la population canadienne.

Environ 85 % des francophones au Canada vivent au Québec; il y a de fortes concentrations dans le nord de l’Ontario, dans la vallée de l’Outaouais, au nord et sur la côte est du Nouveau-Brunswick. Seulement 0,54 % (soit la moitié d’un pour cent) des Canadiens francophones s’identifient en tant que chrétiens évangéliques, ce que rend la population francophone canadienne le champ missionnaire le moins atteint par l’Évangile en Amérique du Nord.

À la fin de 2014, l’Œuvre française  a tiré sa révérence après cinquante-cinq ans au service du Seigneur au sein du Fellowship. C’est en 1958 que cette œuvre missionnaire a été fondée, au moment où les évangéliques étaient persécutés au Québec. Dave Dobson, son directeur sortant, souligne : « Depuis, Dieu a utilisé l’Œuvre française du Fellowship… pour apporter une aide de premier plan et son soutien à l’implantation de près de cent Églises d’expression française. Ainsi, des Églises et des croyants de partout au Canada ont prié avec ferveur et ont véritablement donné des millions de dollars pour soutenir l’œuvre au Canada français. Pendant plus de cinq décennies et demie, nous avons été les véritables témoins d’une croissance surnaturelle, si bien qu’aujourd’hui, nous comptons 88 Églises dont la direction est assurée avec excellence par des Canadiens français, à la seule gloire de Dieu. »

La force de l’Œuvre française repose sur la merveilleuse équipe de ses missionnaires. La plupart d’entre eux sont nés au Québec et ont fait l’expérience d’une conversion extraordinaire lorsqu’ils ont rencontré Jésus-Christ et qu’ils lui ont consacré leur vie. C’est ainsi qu’ils se sont consacrés au ministère et ont répandu la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ à leurs compatriotes.

Bien que l’Œuvre française du Fellowship ait pris fin, cela ne signifie pas que le travail soit achevé. En 1958, le Québec constituait une société religieuse qui persécutait les évangéliques. Aujourd’hui, il s’agit d’une société sécularisée indifférente aux évangéliques. Dave Dobson souligne : « La réalité, c’est qu’à l’heure actuelle, moins de 1 % de la population s’identifie comme étant chrétienne évangélique, si bien qu’il y a des multitudes qui n’ont pas encore entendu une présentation claire de l’Évangile. » Voilà l’un des pourcentages les plus bas dans le monde.

Même si aujourd’hui environ 9 000 croyants louent le Seigneur tous les dimanches matin dans nos Églises de l’AÉBÉQ, il y a encore 6 millions de francophones qui vivent au Québec et un million ailleurs au Canada qui ne sont pas encore atteints par l’Évangile. Il n’y a presque personne en dehors de nos frontières qui cherche à atteindre notre population francophone ni au Québec ni ailleurs au Canada. Cette triste réalité fait en sorte que cette mission essentielle repose sur les Églises de notre Fellowship.

La vision

Les Églises du Fellowship et les donateurs particuliers de partout au Canada sont encouragés à participer activement à des relations collaboratives avec nos implantations d’Églises francophones grâce à des partenariats directs et stratégiques. Ces partenariats peuvent prendre la forme du partage de ressources, du travail d’équipes, de soutien par la prière ainsi que du soutien financier, pour ne nommer que quelques-uns de ces aspects.

Ces partenariats stratégiques seront assurés par l’intermédiaire du Fellowship national et gérés par le directeur d’implantation d’Églises de la région où l’implantation d’Église est située.

Notre nouvelle stratégie de partenariat continuera de se centrer principalement sur le Québec, où vivent 85 % des francophones du Canada. Cependant, nous nous centrerons également sur les autres régions francophones de notre pays. Nous espérons sincèrement et nous nous attendons que des partenariats dynamiques d’implantations d’Églises soient ainsi créés entre les congrégations d’expression anglaise, les donateurs particuliers et les implantations d’églises francophones partout dans notre pays.

Vous trouverez ci-dessous la liste de nos partenariats stratégiques qui sont en cours.

Veuillez prendre note que les partenariats suivants reçoivent leur plein soutien :

  • St-Léonard, Montréal
  • Plessisville, QC
  • St-Jérôme, QC
  • Bécancour, QC
  • Abitibi, QC

 

 

Église 21 Montréal
Voyez les détails relatifs au ministère de Église 21 Montréal.
Télécharger (682KB)
En Abitibi
Voyez les détails relatifs au ministère de la région de l’Abitibi.
Télécharger (705KB)
Axe 21
Voyez les détails relatifs au ministère d’Axe 21.
Télécharger (502KB)
À Bécancour
Voyez les détails relatifs au ministère de Bécancour.
Télécharger (576KB)
À Deux-Montagnes
Voyez les détails relatifs au ministère de Deux-Montagnes.
Télécharger (9997KB)
À l’Est du Québec
Voyez les détails relatifs au ministère de l’est du Québec.
Télécharger (1190KB)
À LaSalle
Voyez les détails relatifs au ministère de LaSalle.
Télécharger (680KB)
Le Flambeau à Granby
Voyez les détails relatifs au ministère du Le Flambeau.
Télécharger (3210KB)
À Plessisville
Voyez les détails relatifs au ministère de Plessisville.
Télécharger (683KB)
À St-Hyacinthe
Voyez les détails relatifs au ministère de St-Hyacinthe.
Télécharger (586KB)
À Saint-Jérôme
Voyez les détails relatifs au ministère de Saint-Jérôme.
Télécharger (674KB)
À Saint-Léonard
Voyez les détails relatifs au ministère de Saint-Léonard.
Télécharger (619KB)
À Terrebonne-Mascouche
Voyez les détails relatifs au ministère de Terrebonne-Mascouche
Télécharger (507KB)