Vannadil

K. et R. Vannadil

Église d'attache : Parkland, Surrey en C.-B.

Repères chronologiques :
Nommés pour servir en Inde en 2012.

 Miscellaneous - Donate button 200 px


Raj a grandi dans une famille hindoue en Inde. Après avoir adhéré brièvement au communisme, il est devenu un hindou fidèle. C’est grâce à son frère plus âgé, devenu missionnaire auprès d’Operation Mobilisation après sa conversion, que Raj a fait la connaissance de Jésus. Et c’est en février 1986 que son frère l’a conduit au Seigneur. Il y avait un prix à payer pour cette décision. Moins de trois mois après sa conversion, Raj a été forcé de quitter le foyer familial. Il a rejoint son frère et est devenu un missionnaire interculturel auprès d’OM. Le fait de devenir croyant l’a conduit naturellement à partager sa foi.

Pendant son engagement auprès d’OM, Raj s’est impliqué dans les rencontres d’évangélisation en plein air, dans la rue et de porte en porte, mais également dans la distribution de documentation chrétienne, dans les rencontres dans les foyers et dans les Églises. Au cours de ces activités, beaucoup de gens ont connu Christ. Il a également servi en tant que pasteur de la jeunesse et a eu le privilège de voir bon nombre de jeunes hindous venir à la foi en Jésus et servir le Seigneur. Quant à Kim, elle est née et a grandi en Corée du Sud. Enfant, elle a commencé à fréquenter l’école du dimanche dans une Église presbytérienne et cela a exercé une influence qui a conduit les autres membres de sa famille à l’église puis à Christ. Par la suite, Kim a fréquenté un collège chrétien pour devenir hygiéniste dentaire, loin de sa famille et c’est ainsi qu’elle a fait de Christ son Seigneur et Sauveur. Pendant ses études au collège, Kim a promis au Seigneur qu’elle exercerait son métier pendant six ans, après quoi, elle irait au champ missionnaire. Dans sa quête de soutenir financièrement ses parents, son engagement à servir le Seigneur a été oublié, jusqu’à ce qu’elle commence à perdre son travail à répétition sans aucun motif. Priant devant à cette situation, elle s’est rendu compte que Dieu lui parlait de sa promesse qu’elle avait négligée. C’est alors qu’elle s’est mise à rechercher les occasions missionnaires qui s’offraient à elle. Elle s’est donc jointe à OM et a ainsi passé deux années à bord du MV Doulos, exerçant un ministère dans beaucoup de pays en Asie, au Moyen-Orient, en Europe et en Afrique. C’est au cours de ce ministère qu’elle a fait la rencontre de Raj.

Lorsque Raj et Kim sont venus au Canada, Dieu les a conduits à l’Église Parkland Fellowship Baptist sur l’île de Vancouver, où Raj a effectué un stage de trois ans. Il s’est également inscrit au Northwest Baptist Seminary. Ses relations étroites avec Kent Anderson, Vern Middleton et Mark Naylor ont marqué sa vie et Mark l’a encouragé à s’informer auprès du Fellowship à l’étranger sur les possibilités de retourner en Inde. Le désir du cœur de Raj était de retourner là-bas pour travailler auprès du peuple hindou. Raj a terminé ses études de maîtrise en Divinité à Northwest et a reçu son ordination.

« Je connais la culture, et je suis familier avec cette culture, je peux donc établir des liens efficaces avec les membres de la communauté hindoue. Bien que Kim et Raj soient citoyens canadiens, Raj possède un passeport particulier qui lui permet de vivre et de travailler en Inde, lui et sa famille, sans subir les restrictions qui s’appliquent ordinairement aux étrangers. Voilà un grand avantage, puisque l’Inde demeure un pays fermé aux missionnaires étrangers.

Bien que Kim doive s’adapter à un nouveau pays, ainsi qu’à une nouvelle langue et une culture différente, Kim a hâte d’être capable de faire de l’évangélisation auprès des étudiants coréens à l’école internationale que leur fils aîné, Roshan, fréquentera. « Nous voulons travailler en équipe. Nos rôles seront différents, mais notre objectif est le même : atteindre les gens pour Christ. Je veux ouvrir notre maison aux gens. Je veux m’impliquer auprès du ministère des femmes pour les encourager et les soutenir. Je désire également me servir de ma formation médicale pour soigner les gens.

Raj travaillera auprès du Fellowship à l'étranger, avec LeadersFor, pour former et équiper les leaders locaux. Les Vannadil envisagent d’être capables de partir pour l’Inde à la fin de 2012 ou au début de 2013.