Cybercarnet

Steve Jones, le président du Fellowship, encourage et met au défi les membres de la famille du Fellowship par ses courriels hebdomadaires.  Nous sommes heureux de vous annoncer que vous pouvez maintenant consulter ces courriels en ligne chaque semaine.

Nous espérons que vous aussi, vous serez encouragés et mis au défi par ces réflexions hebdomadaires de Steve.

 


Archives

La libération de l’esclavage est possible, et ce dans le monde entier !
18 Juin 2018

Je vous encourage à mettre un accent particulier sur le problème de l’esclavage dans votre Église le 23 septembre 2018.

En effet, International Justice Mission, l’IJM, le partenaire du Fellowship en matière de justice, a conçu le dimanche de la liberté, soit le 23 septembre prochain, et en il fait la promotion.

Et si l’esclavage n’existait plus dans le monde à cause de l’Église ? L’IJM croit que Dieu a élaboré un plan pour mettre fin à l’esclavage et que cette démarche commence par son peuple. Joignez d’autres Églises canadiennes qui s’inscrivent dans ce mouvement à l’échelle planétaire pour mettre fin à l’esclavage. Par votre influence, vos prières et vos moyens, vous pouvez contribuer à secourir et libérer les enfants, les femmes et les hommes piégés dans la violence.

On estime que 40M de personnes sont tenus en esclavage de nos jours. Le dimanche 23 septembre 2018, aidez votre famille d’Église à examiner le portrait de l’esclavage en ce XXIe siècle. Aidez les gens de votre Église à apprendre comment rechercher la justice et à défendre l’opprimé dans notre monde.

Consultez le site Internet de l’IJM en cliquant ici et voyez une brève vidéo en anglais seulement**. Joignez-vous à ce mouvement planétaire en tant que partenaire de liberté dans la lutte pour mettre fin à l’esclavage !

Que votre semaine soit bénie,

Steve

** Le site Internet, la vidéo ainsi que la documentation reliée au dimanche de la liberté ne sont pas offerts en français pour l’instant, étant donné qu’il s’agit d’une nouvelle initiative récemment mise au point par l’IJM. À cet effet, si vous désirez obtenir des renseignements sur la manière dont votre Église francophone peut tout de même participer à cette initiative, veuillez communiquer avec le personnel d’AIDE, cliquer ICI.

Médicaments, surmenage et clergé
11 Juin 2018

Octobre est le mois de gratitude envers nos pasteurs. J’aimerais encourager les membres de nos Églises à trouver des moyens de réconforter leur équipe pastorale l’année durant. Permettez-moi cependant d’inciter votre congrégation à être délibérée en octobre prochain en bénissant votre pasteur et sa famille.

Pourquoi donc ? Parce que les pasteurs éprouvent des difficultés au Canada.

En effet, des études récentes et des sondages le démontrent. Un article publié par l’EFC, qui s’appuie sur les recherches actuelles sur le sujet révèle :

  • Que des demandes répétées, des critiques, des conflits et la solitude figurent parmi les menaces courantes au bien-être pastoral.
  • La semaine de travail des pasteurs à temps plein s’élève à 51,7 heures.
  • L’épuisement professionnel est davantage fréquent chez les pasteurs plus jeunes et célibataires.
  • 50 % des pasteurs sondés situent leur degré de stress à 7 sur 10.
  • Les pasteurs francophones ont évalué eux-mêmes leur satisfaction à un degré inférieur.

Le service de téléassistance CLERGY CARE

1 800 5CLERGY

De concert avec plusieurs autres confessions de foi évangélique, notre Fellowship a établi un partenariat avec Focus on the Family. Nous payons des frais annuels qui permettent aux pasteurs du Fellowship, à leurs femmes et à leurs enfants ainsi qu’aux missionnaires du Fellowship à l’étranger, aux aumôniers et à leur famille de téléphoner au service de téléassistance CLERGY CARE à 1 800 5CLERGY et de parler à un conseiller chrétien compétent. Vous avez droit à deux ou trois appels téléphoniques avant d’être recommandé à un conseiller chrétien de votre région. Par ailleurs, le régime de soins de santé du Fellowship offre une couverture pour les frais d’un tel conseiller.

Votre appel demeure entièrement confidentiel. Les dirigeants régionaux et nationaux ne connaissent pas l’identité de ceux qui ont recours à ce service. D’autre part, j’ai demandé récemment aux responsables de ce service quelles sont les raisons principales de ces appels. Les voici :

  • Une crise matrimoniale.
  • Des enfants rebelles et prodigues
  • Des difficultés avec la pornographie
  • Un conflit entre les membres de l’Église et la direction pastorale
  • Une crise identitaire à la suite de la perte d’un ministère ou de la retraite
  • Une crise spirituelle.

La condition de santé nécessitant la prise de médicament figurant au premier rang de notre propre régime de soins de santé demeure la haute pression artérielle. La prise de médicaments pour dépression vient en troisième place.

Thom Rainer sur la prévention du surmenage

En 2015, Thom a été conférencier lors de notre Congrès National du Fellowship à Gatineau au Québec. C’est un auteur prolifique sur l’Église et le clergé. Dans un article intitulé From Burn Out to Vision (traduction libre : Du surmenage à la vision), il a évoqué les douze façons de faire des  pasteurs qui sont passés du surmenage à la vision. Il s’est adressé à dix-sept pasteurs victimes de surmenage, qui ont recouvré la santé et se sont engagés à nouveau dans des ministères palpitants. Thom leur a demandé ce qu’ils ont fait pour renverser les noirs effets du surmenage. Il a colligé douze réponses les plus répandues chez tous les pasteurs. En voici quelques-unes :

  • Consacrer davantage de temps à la prière et à la Parole de Dieu.
  • Cesser la comparaison.
  • Entretenir des relations avec des gens non chrétiens.
  • … Entre autres choses.

Pour ma part, une caractéristique s’est démarquée : exprimer la gratitude avec assiduité.

Un pasteur a écrit à cet effet : «J’ai combattu un surmenage imminent en rédigeant cinq lettres de gratitude chaque semaine. C’était merveilleux de voir combien ma vision a commencé à se restaurer lorsque j’ai abandonné le fait de tout centrer sur moi et d’exprimer ma gratitude aux autres.»

Voilà un bon remède.

Tendons la main à nos pasteurs et à leurs familles, particulièrement en octobre. Commencez dès maintenant à planifier comment rendre le mois d’octobre très particulier pour nos pasteurs et leurs familles. Souvenez-vous, pasteurs, que le fait de prendre soin de vous-même demeure votre responsabilité ! Vous pouvez y parvenir mieux que quiconque.

Que votre semaine soit bénie,

Steve

La distinction entre un mouvement et un monument
04 Juin 2018

Vous savez, un mouvement survient lorsque nous nous approprions les valeurs fondamentales et suscitons la transformation. Un monument est créé lorsque nous perpétuons ce qui se produisait ici autrefois.

Depuis 1953, nos Églises se sont librement associées à une confession de foi (cliquez ICI) qui répondait à la question suivante : « Quelles sont nos croyances ? » Ce document nous a bien servi.

Par ailleurs, il y a quatre ans, notre Fellowship d’Églises a adopté un document d’orientation stratégique intitulé Nous sommes le Fellowship qui répondait aux questions suivantes : « Qui sommes-nous ? » et « Qu’est-ce que nous accomplissons ? »

Pendant trois années, avec la participation de plus de 700 dirigeants du Fellowship, au moyen de sondages, de rencontres et de groupes de réflexion, nous nous sommes mis d’accord à propos de notre mission, de notre vision, de nos valeurs et de notre stratégie. Elles ont été toutes compilées dans le document d’orientation stratégique (cliquez ICI). Ce document n’est pas un document « national » exclusif.  Il sert le Fellowship dans son ensemble tout comme notre Confession de foi.  Nous sommes le Fellowship  est un document identitaire tant pour les Églises locales, les régions que le national.

Nous déclarons que notre mission consiste à « Un mouvement d’Églises qui font des disciples passionnés de Jésus-Christ »

Ed Stetzer à propos du « mouvement »

Il y a quelques années, j’ai entendu Ed Stetzer aborder le thème du « mouvement ». Il a énuméré ainsi les dix composantes nécessaires au démarrage et au renforcement d’un « mouvement » :

  1. La prière : demandons à Dieu de nous changer.
  2. Le caractère délibéré : le fait d’être délibéré dans la propagation d’un mouvement.
  3. Le sacrifice : aucun changement ne survient sans l’abandon de quelque chose.
  4. La fécondité : les mouvements surviennent lorsque de petites choses croissent rapidement, car elles peuvent se reproduire.
  5. L’intégrité théologique : tenir ferme et être animé de passion.
  6. L’incarnation : être en mission au sein de notre communauté.
  7. L’autonomisation : les mouvements surviennent lorsque la reproduction du clergé survient à son tour, que les laïcs deviennent autonomes et que nous sommes tous missionnaires.
  8. La bienfaisance : parlons en bien des autres groupes chrétiens et agissons avec générosité envers eux.
  9. La flexibilité : votre structure servira-t-elle ou freinera-t-elle le mouvement ? Les structures doivent changer et se redimensionner facilement.
  10. Une approche holistique : recherchez la transformation proclamatrice tout en étant sociétale.

— Ed Stetzer lors de la journée des présidents de l’EFC le 28 octobre 2015.

Les valeurs du Fellowship

Notre mouvement produit des disciples. Nous désirons être un mouvement qui fait des disciples au Canada. Nous avons adopté sept valeurs qui nous soutiendront et qui nous pousseront à poursuivre efficacement cette mission. Je vous encourage à vous familiariser avec nos valeurs :

Nous sommes unis à :

  1. La totale soumission à la Parole de Dieu, ce qui a pour résultat la proclamation biblique et la transformation personnelle.
  2. La prière fervente qui a pour résultat notre dépendance croissante de Dieu
  3. L’interdépendance engagée qui produit la participation collaborative.
  4. La multiplication stratégique de la direction pastorale qui engendre des dirigeants outillés et autonomes.
  5. L’innovation hardie qui produit un ministère pertinent sur le plan culturel.
  6. L’obligation mutuelle de rendre des comptes, ce qui produit une croissance mesurable du royaume.
  7. La compassion active qui produit la miséricorde, le secours et la justice.

Jetez un coup d'œil à la vidéo suivante de quatre minutes (Cliquez ICI) intitulée Nous sommes le Fellowship qui explique notre mission et nos valeurs.

Que votre semaine soit bénie,

Steve

Transmettre un héritage
28 Mai 2018

Gord Baptist aime ce qu’il fait. Son travail en tant que directeur de l’Avancement du Fellowship consiste à faciliter la générosité des gens. C’est le 1erjanvier 2016 qu’il est entré en fonction. L’inauguration de la Fondation du Fellowship a eu lieu en mars 2015. C’est ainsi que Gord a été très occupé !

La mission de la Fondation du Fellowship se lit ainsi : « Aider le peuple de Dieu à être généreux. » Et sa vision consiste à « Relier la foi aux ressources financières. »

En trois ans, la Fondation du Fellowship a connu une croissance  jusqu’à devenir la somme de 4,7 M$, composés de dons, d’héritages par legs et d’investissements. Les croyants qui aiment le Fellowship ont désigné leur héritage ainsi :

Comment pouvez-vous y participer?

Consultez le lien www.fr.fellowship.ca/Fondation pour obtenir davantage de renseignements sur la Fondation du Fellowship et communiquez avec Gord Baptist ici et découvrez  :

  1. Comment transmettre un héritage au ministère du Fellowship de votre choix.
  • Que le mois de mai est le « mois de l’héritage ». Comment nous pouvons vous aider dans la préparation de votre testament ou mettre à jour votre testament déjà existant.
  1. Comment faire un investissement à la Fondation.
  • Que les Églises et les ministères du Fellowship ont déjà investi 1,9 M$ dans notre fondation. Que les frais d’administration annuels ne sont que de 1 %.
  1. Comment vous pouvez effectuer un don en argent ou de tout autre nature à la Fondation.
  • Qu’il y a beaucoup de manières innovantes de faire un don. Communiquez avec Gord Baptist pour obtenir davantage de renseignements sur ce sujet.
  1. Comment vous pouvez devenir l’hôte d’un séminaire portant sur la succession ou sur la retraite et le remboursement de la dette.
  • Gord peut animer un séminaire sur le sujet à votre Église ou aborder l’intendance biblique lors d’un service du culte et contribuer à la formation de vos membres sur ce sujet..

Si votre testament n’est pas à jour ou si vous êtes comme la moitié des Canadiens et que vous n’avez pas encore rédigé votre testament, veuillez considérer communiquer avec Gord. Il est au service de la famille du Fellowship.

Que votre semaine soit bénie,

Steve