Ce que nous faisons

Le Fellowship est une association volontaire d’Églises. Pour en être membre, chaque Église doit être en accord avec la Confession de foi du Fellowship. À l’exclusion de cette exigence fondamentale, les Églises du Fellowship jouissent d’une grande autonomie. Des liens sont créés par des relations plutôt que par une hiérarchie. En plus de l’Église locale, le ministère au sein du Fellowship s’exerce à trois niveaux : 

À L’ÉCHELLE PANCANADIENNE : Le président et le Conseil national présentent une vision pour le Fellowship. Chaque année, les Églises du Fellowship envoient des délégués (messagers) à notre congrès pancanadien annuel, l’assemblée délibérante qui prend les décisions finales. Le congrès, ou Mission 48, est aussi une excellente occasion pour apprendre et créer des liens avec d’autres pasteurs et laïcs venant de partout au Canada.

Le Fellowship gère plusieurs programmes pour aider les Églises locales. Ceux-ci sont financés par des dons et des legs remis au Fellowship. Le Fonds de pension et le Régime collectif du Fellowship sont gérés à l’échelle pancanadienne pour les Églises participantes, ce qui donne accès à nos pasteurs, à nos missionnaires, à nos aumôniers et à leurs familles  à une couverture d’assurance à un prix abordable.

MINISTÈRES : Le Fellowship s’occupe d’agences en partenariat avec nos Églises locales :  le Fellowship à l’étranger, notre agence avec laquelle travaillent des missionnaires dans plus d’une vingtaine de pays à travers le monde; les Ministères du Fellowship qui comprennent l’implantation des Églises au Canada français ainsi que le travail des aumôniers qui annoncent l’Évangile sur la place publique partout au pays.

À L’ÉCHELLE RÉGIONALE :  La majorité des interactions entre le Fellowship et les Églises locales ont lieu à travers nos régions. D’importantes responsabilités régionales comprennent l’implantation des Églises ainsi que la formation et le soutien des pasteurs et d’autres leaders dans les Églises.

Le Fellowship existe pour le bénéfice de nos Églises – et non l'inverse. Ensemble, nous relèverons les défis et saisirons les occasions qui sont devant nous en exerçant un ministère dans notre pays ainsi que partout dans le monde.